Solstice d’hiver 2023

23 décembre 2023

La date du solstice d’hiver change chaque année et tombe le 21 ou le 22 décembre. En 2023, le solstice d’hiver aura lieu à 04h47, heure de Rome, le vendredi 22 décembre. Nous sommes plus proches du soleil au tournant de chaque nouvelle année, le jour du solstice d’hiver.


Nos ancêtres croyaient qu’il s’agissait d’un jour magique où les souhaits se réalisaient. On croyait que le soleil, ce jour-là, était capable de changer complètement la vie d’une personne.Ce jour-là, les travaux lourds étaient interdits. Les agriculteurs spéculaient sur le temps qu’il ferait et sur la récolte de l’année suivante.

Quelques faits historiques et traditions:

Il y a bien longtemps, les habitants de la Terre savaient que la course du soleil dans le ciel, la durée du jour et la durée de la nuit changeaient régulièrement au cours de l’année. Pour honorer ces changements, ils ont construit, par exemple, Stonehenge en Angleterre et Machu Picchu au Pérou, qui ont permis de suivre le mouvement annuel du soleil.

Les Slaves appelaient le solstice le Solstice, parce qu’à partir du lendemain, le soleil « passe » de l’hiver à l’été.

Dans les chambres royales des XVIe et XVIIe siècles, le carillonneur en chef de la cathédrale de Moscou se présentait devant le tsar, en tant que gardien de la « chasobitiya » (le carillon de l’horloge). Il s’incline et annonce que « désormais, le soleil passe de l’hiver à l’été, le jour se lève et la nuit se couche.

Aujourd’hui, nous voyons le solstice, y compris le solstice d’hiver, de manière très différente. Nous savons que le solstice n’est pas magique, mais qu’il s’agit d’un événement astronomique dû à l’inclinaison de l’axe de la Terre et au mouvement orbital de notre planète autour du Soleil. La Terre n’orbite pas verticalement : son axe est incliné de 23,5°. C’est cette inclinaison, et non la distance qui nous sépare du Soleil, qui fait passer de l’hiver à l’été.

En raison de la différence entre les calendriers julien et grégorien et de la prise en compte des années bissextiles, le jour du solstice d’hiver est désormais déplacé du 21 au 22 décembre et de nombreuses sources historiques mentionnent le 25 décembre.On pense même que ce jour a influencé la date de la célébration de Noël. On sait que le 25 décembre, jour de la « naissance du Christ à Bethléem de Judée », est apparu pour la première fois dans le calendrier romain en 336.

Le soleil se lève exactement entre les rochers des Tre Cime di Lavaredo. Cet effet ne se produit que quelques jours par an, exactement pendant les jours du solstice d’hiver, Picco di Vallandro, Prato Piazza, Dolomites, Trentino-Alto Adige

Le même jour, il était de coutume à Rome de célébrer l’anniversaire du Soleil invincible, et des courses de chars grandioses étaient organisées en son honneur. Les historiens supposent que l’empereur romain Constantin Ier le Grand a délibérément fixé la date de Noël au 25e jour, afin d’affaiblir l’importance de la fête païenne établie, au cours de laquelle les sujets de Constantin vénéraient le soleil, en l’honneur de son passage à l’été.

Yule est une fête préchrétienne célébrée en Scandinavie au moment du solstice d’hiver. Dans l’Antiquité anglo-saxonne, Yule commençait la nuit précédant le solstice d’hiver (le 19 ou le 20 décembre, selon l’année).Cette nuit était appelée « nuit des mères » et, bien qu’elle ait été autrefois consacrée à des rituels avec Frigg, la déesse du foyer, elle est aujourd’hui considérée comme une nuit « familiale ».

Ce jour-là, des feux de joie étaient allumés pour symboliser la chaleur, la lumière et les propriétés vitales du soleil. Cette tradition a conduit à l’apparition des bûches de Noël. En Angleterre, en Allemagne, en France et dans d’autres pays européens après l’adoption du christianisme, les feux de joie n’étaient plus allumés à grande échelle, mais une seule bûche était brûlée dans la cheminée à la maison lors de cérémonies spéciales.

Les bûches pour le Noël catholique sont encore préparées aujourd’hui dans le monde entier. La plus célèbre est la « Bûche de Noël » (bûc en français).

Pane di Natale, Modena, Italia

Même dans l’épopée poétique carélienne et finlandaise « Kalevala », on trouve des échos de la signification particulière du jour du solstice d’hiver. Les contes nordiques parlent de la vieille Louhi, qui règne sur les terres du Nord. Elle vole le soleil et la lune et retient les luminaires captifs à l’intérieur d’une grande montagne, forçant le déclin de la lumière du jour vers le solstice d’hiver.

Le festival de Chaomos a lieu dans le nord-ouest du Pakistan. Il dure au moins sept jours, y compris le jour du solstice d’hiver. Le festival comprend des bains rituels, symbole du processus de purification, des chants, des processions aux flambeaux, des danses, des feux de joie et des festivités. En effet, nous nous rapprochons du soleil au tournant de chaque nouvelle année, le jour du solstice d’hiver.

La tradition est également célébrée au Pakistan-Afghanistan, au Tadjikistan, en Ouzbékistan, au Turkménistan, en Azerbaïdjan, en Arménie, au Japon et en Inde.

Au Guatemala, la date correspond également à l’érection du mât de Volador.
Trois hommes grimpent sur un mât de 15 mètres de haut ; pendant que l’un d’eux bat le tambour et joue de la flûte, les deux autres tournent autour du mât avant d’entamer leur descente. S’ils retombent sur leurs pieds, cela signifie que le soleil se lève à nouveau et que les jours rallongent. Cette tradition remonte à un ancien rituel inca.

Au Canada, le festival des lanternes se tient à Vancouver. Les habitants fabriquent des lanternes de leurs mains pendant les cours et les sortent dans les rues le soir. Le festival est accompagné de spectacles de feu qui illuminent la nuit la plus longue de l’année. Les participants sont invités à marcher dans un labyrinthe de lumières provenant de 600 lanternes pour dire au revoir aux vieilles pensées et découvrir de nouvelles possibilités pour l’année à venir.Vancouver accueillera deux nuits de musique rayonnante en l’honneur du solstice d’hiver.

Chine

Dans la Chine ancienne, cette fête était étroitement liée au concept de l’équilibre entre le yin et le yang : avec le solstice d’hiver, un nouveau cycle commence et la force masculine de la nature, le yang, est activée. L’empereur invitait astronomes et devins chez lui pour des rites magiques et des sacrifices.

Au Royaume-Uni, le jour du solstice d’hiver est traditionnellement célébré dans le Wiltshire, dans la structure mégalithique en pierre de St.

Previous Story

« Poire » le parfum de décembre..

Next Story

L’épicéa bleu e la lumière de la vie